L'importance de l'éducation sexuelle

À l'heure actuelle, des milliers de personnes sont en train d'avoir un rapport sexuel.

Simple donnée pour illustrer à quel point la place du sexe est grande dans notre monde.

 

Comme pour beaucoup de choses dans nos sociétés, l'éducation est la clé.

En effet, il faut être éduqué afin de pouvoir intégrer, de la meilleure des façons, une société et comprendre celles et ceux qui nous entourent. 

Être éduqué permet aussi de développer ses facultés intellectuelles, mais aussi morales pour être en mesure de faire ses choix en toute connaissance de cause. 

 

Éduquer, c'est donc former un individu.

C'est lui transmettre un certain nombre de connaissances, valeurs et recommandations afin de le préparer.

Et s'il y a bien une chose à laquelle il faut être préparé, c'est la sexualité.

 

L'éducation sexuelle est primordiale en matière de prévention.

La part de personne manquant de connaissances en matière de sexualité est différente en fonction des pays/cultures.

En effet, dans le monde :

• moins d'un jeune individu sur 2 a des connaissances précise sur le VIH et notamment sa transmission,

• bon nombre de personnes adolescentes ignorent ce qu'il se passe lorsqu'elles ont leurs premières règles,

• le taux de grossesse non désirée (et parfois d'avortement) chez les (très) jeunes reste élevé.

 

L'éducation sexuelle est donc primordiale pour diminuer le nombre de comportements sexuels à risque pouvant entraîner des grossesses non désirées et des transmission d'infections.

Mais pas que !

 

Elle est également primordiale en matière de connaissance et compréhension de soi.

Une identité sexuelle mal vécue augmente le mal-être d'un individu.

Et aussi développé que soit notre pays, des lacunes en termes d'éducation sexuelle sont bien présentes en France. 

Les cours d'éducation sexuelle que l'on a tous reçu à l'école sont utiles, bien sûr, mais sont-ils suffisants ?

Car pour qu'une éducation sexuelle soit réellement efficace, ne doit-elle pas être complète ?

 

Les effets positifs d'une éducation sexuelle complète : 

L'éducation sexuelle commence à l'adolescence, mais se poursuit toute une vie. 

Elle comprend d'innombrables sujets : 

Évidemment, la contraception, le cycle menstruel et les IST, entre autres, sont des sujets importants, mais cela ne suffit pas pour rendre une éducation sexuelle complète. 

La discussion autour de la sexualité doit aussi comprendre plusieurs autres thématiques tels que :

• la relation de couple,

• la place des minorités sexuelles,

• le consentement, 

• le respect de soi et des autres, 

• etc.

 

Les troubles sexuels tels que la frigidité et le vaginisme chez les personnes dotés de vagin, ou l’impuissance, l’éjaculation précoce et l’anéjaculation chez les porteurs de pénis doivent aussi faire partie de cette discussion.

Selon l'Unesco, les jeunes ayant bénéficié d'une éducation sexuelle complète, connaissent mieux leurs corps, sont plus responsables et ont des comportements plus autonomes et adaptés à leur santé sexuelle et reproductive. 

 

Surtout, l'éducation sexuelle offre l’occasion de présenter la sexualité sous un angle positif en mettant en avant des valeurs comme le respect, la non-discrimination, l'égalité, l'empathie, la responsabilité et la réciprocité.

Cependant, pour parvenir à une éducation sexuelle continue et complète, il faut d'abord commencer à en parler, et cela, sans tabou.

 

Détabouiser le sexe pour atteindre le mieux-être.

La connaissance est une richesse !

Mais contrairement aux autres richesses, elle peut être partagée sans pour autant appauvrir la personne qui la transmet.

Mais que se passe-t-il lorsque personne n'ose parler d'un sujet ?

Rien.

Il ne se passe tout simplement rien.

La connaissance de chacun reste en chacun et n'est à aucun moment partagé.

Et si la connaissance n'est pas partagée, elle se meurt.

 

Et ce manque de connaissance générera la plupart du temps de l'incompréhension et donc de la peur.

Car nous sommes comme cela, lorsque nous ne connaissons pas quelque chose, nous en avons peur.

Et nous n'en parlons pas.

Et donc, le tabou reste.

Ne pas parler de quelque chose n'est jamais bon. Encore moins quand ce sujet concerne chaque personne présente sur le globe.

Et, dans un monde fortement sexualisé, comment peut-on comprendre tout ce qui nous entoure, sans en parler ?

 

La 1re étape a été d'en parler dans les écoles.

Ce qui est une très bonne chose, car une leçon/discussion durant une classe, donne le sentiment aux jeunes qu'il est naturel d'en parler.

Ils se sentent également compris par quelqu’un.

 

Il faudrait maintenant que cela devienne un sujet de conversation comme un autre, au sein d'une famille/avec ses proches.

Sans honte de poser des questions et/ou de transmettre des connaissances.

Selon des études, la plupart des parents sont inquiets, car ils ne se sentent pas équipés pour fournir les informations sexuelles utiles à leurs enfants.

De plus, ils ne savent pas le faire. En effet, ces derniers ont également manqué de modèles à suivre, car ils n’auraient jamais eu cette conversation avec leurs propres parents à l’adolescence.

Le cercle vicieux ne se brise donc jamais.

Un effort collectif est donc nécessaire. Pour briser le cercle. Pour sortir de cette mauvaise spirale qui passe sous silence un sujet très important.

 

Et quitte à parler de sexe, pourquoi ne pas clairement parler plaisir ?

C'est vrai ça, pourquoi aucune éducation sexuelle ne nous parle jamais de plaisir ?

L'épanouissement sexuel est pourtant un sujet important.

Pourquoi omettre complètement de tous les manuels scolaires le clitoris et se concentrer uniquement sur l'utérus ?

Pourquoi le sexe devrait-il seulement être limité au coté reproductif ?

Le but de la sexualité humaine n'est pas nécessairement la procréation, mais aussi la recherche du plaisir sexuel par stimulation des zones érogènes.

Mais ça, nous y reviendrons.

 

S'il y a bien une chose à retenir en tout cas, c'est que l'éducation sexuelle est bénéfique pour tout le monde et à bien des niveaux.

On n'oublie pas non plus que la discussion est la base de tout !

Dans notre pays, cette discussion autour de la sexualité commence à l'école.

À vous d'en discuter le reste de votre vie avec votre/vos partenaire.s, pour ne jamais que ce sujet redevienne tabou.

 

   L'Équipe d'Instinct Secret

Sans titre (12)

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Livraison gratuite 
Pas de minimum d'achat
Colis neutre
Discrétion totale
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité

Droit de rétractation
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,